Mission humanitaire de Marine – suite

Marine nous a transmis le carnet de bord de la deuxième semaine de sa mission humanitaire éducation. Son immersion auprès des enfants durant cette quinzaine au Bénin lui donne déjà l’envie d’y revenir un jour.

Lundi de Pâques. Pas d’école aujourd’hui. Découverte de la ville de Ouidah, de la célèbre route des esclaves et de la porte « de non-retour ». Moment détente à la plage mais beaucoup de monde en ce week-end pascal.

Mardi, retour à l’école de Tandahota. C’est normalement les vacances mais tous les élèves de la classe de CM2 sont là pour finir le travail d’échange avec la classe française mais aussi pour s’amuser. On commence alors cette nouvelle semaine de mission humanitaire par le jeu du béret (victoire des garçons qui jubilent) et une petite chanson. Après ce moment de détente, nous nous remettons au travail afin d’apporter les dernières finitions à nos affiches réalisées la semaine dernière.

 Mission humanitaire - Dessin enfant Afrique
Mission humanitaire atelier enfants Afrique

Mercredi matin et jeudi  de la mission humanitaire sont deux jours consacrés à la découverte du courrier que les enfants français ont écrit aux béninois et à leurs réponses. Petite activité manuelle de fabrication d’enveloppe pour y glisser la correspondance ainsi que la photo individuelle de chacun des élèves.

Pour mettre un point final à tout ce travail lors de la mission humanitaire, nous avons exposé toutes les affiches réalisées au tableau afin de montrer aux élèves le fruit de leur travail.

Affiches Bénin
Affiche école Tandahota

Vendredi, dernière journée à l’école pour la mission humanitaire: place à l’amusement. Chef d’orchestre, jeu de ballon, poissons-pêcheurs et revanche des filles sur les garçons au jeu du béret. Pour finir cette matinée, certains opteront pour une partie de football alors que d’autres préfèreront le calme d’une activité manuelle. Pour conclure cette semaine, petite séance cinéma l’après-midi. Au programme : le Roi lion.

Jeu du béret
Acrobaties

Comme la semaine précédente, le mercredi et samedi après-midi sont consacrés à l’orphelinat « Exodus house » où j’ai pu aider les jeunes filles à la préparation du repas du soir : préparation de la pâte de maïs et de la sauce piment.

Mes 15 jours au Bénin en mission humanitaire sont passés très vite, ils ont été très riches d’échanges et de partages. J’ai pu rencontrer ici des gens très accueillants et me suis sentie très rapidement à l’aise que ce soit à l’école, l’orphelinat ou avec les membres de l’ONG Shammesh. C’est une expérience que je souhaite à tous de vivre au moins une fois. Une chose est sûre, c’est que je repars d’ici avec déjà l’envie d’y revenir un jour.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *