Mission humanitaire Marine

Mission humanitaire de Marine : carnet de bord

Pendant sa première semaine de mission humanitaire, Marine avait pour objectif d’aider les élèves de Tandahota à répondre à leurs petits correspondants de l’école de Saint-Aubin des Préaux en France.

Et voilà, déjà une semaine de passée au Bénin ! Et elle est passée très vite. Renaud m’attendait à mon arrivée à Cotonou pour débuter cette mission humanitaire. Repas et installation. Pas de temps à perdre 15 jours ça passe vite.

Programme détaillé jour par jour

Lundi matin direction l’école de Tandahota où les enfants étaient en plein examen de préparation au certificat d’études qu’ils passeront le mois prochain. Les sujets n’étaient pas faciles mais les élèves étaient sérieux et appliqués. En fin d’après-midi, nous avons sorti les différentes affiches qu’une classe française avait produites dans le cadre d’un échange France-BENIN. Les petits béninois semblaient très intéressés de découvrir le mode de vie des enfants français. L’objectif de ma première semaine de mission humanitaire allait être d’aider à la production de la réponse. Dans un premier temps, nous avons dégagé les grands axes de réponse : l’Afrique, le Bénin, la géographie du pays et les climats, les plats, les fêtes traditionnelles et la vie à l’école.

Travail affiche
Réalisation affiche Bénin

Mardi, il y avait encore des compositions le matin. L’après-midi (le soir comme on dit ici), était consacré à ce qui allait être développé sur les différentes affiches. Grâce aux connaissances des élèves sur leur pays et de leur professeur (qui est aussi le directeur de l’école), chaque petit groupe commençait à rédiger les parties qui lui avaient été attribuées.

Mercredi il n’y a classe que le matin, cette matinée nous a permis de commencer à donner de la couleur aux premières affiches. Les élèves étaient tous très motivés pour participer à la création des affiches et très heureux de pouvoir écrire avec des feutres !

Jeudi et vendredi : le rythme s’accéléra à l’approche de la fin de la semaine de mission humanitaire. Collage des photos, dessins de la carte d’Afrique et du Bénin, légendes … petit à petit les affiches prenaient forme. Nous avons aussi pris des photos de chacun des enfants de la classe. Sourires timides face à l’appareil photo mais lorsqu’il fallait chanter et danser devant la caméra : joie de vivre et grands sourires pour tous !!

Découverte de l’orphelinat Exodus House et de leur nouveau four à pain

Le mercredi et le samedi après-midi étaient consacrés à l’orphelinat Exodus house. Une petite société dans laquelle les grands aident les plus petits et où tout le monde met la main à la pâte pour que la vie en communauté se déroule dans les meilleures conditions possible, le tout chapeauté par leur « maman ». Visite du nouveau four à pain et de la boulangerie pour commencer, puis un temps au jardin où déjà quelques grands étaient au travail en train d’enlever les mauvaises herbes. Pour finir l’après-midi nous avons organisé une petite séance cinéma. Lors de la visite du samedi après-midi, tout le monde préparait pour la fête de Pâques qui avait lieu le lendemain : préparation du poulet et des gâteaux. Petits et grands n’avaient pas le temps de s’ennuyer et tout le monde aidait de bon cœur.

atelier patisserie orphelinat

Le soir, après l’école, nous nous occupions avec Renaud de la bibliothèque Shammesh afin de l’agrémenter de livres supplémentaires. Un nouveau projet en a également découlé : mettre à disposition des élèves de l’école de Tandahota une petite bibliothèque. Affaire à suivre la semaine prochaine je l’espère ou dans les semaines à venir.

Et pour finir cette semaine de mission humanitaire, bien remplie et riche en émotion, j’ai pu avoir la chance de passer le dimanche de Pâques dans une famille béninoise. Un accueil chaleureux et un repas délicieux. Bénin, France ou ailleurs je pense que les fêtes de famille ont ce point commun : la joie de retrouver ses proches pour partager un moment convivial. Une fois le copieux repas terminé, nous avons pu visiter une pisciculture.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *