Sécurité des écoliers

Des panneaux pour la sécurité des enfants

Depuis quelques années, les principales routes du Bénin sont progressivement goudronnées ; ceci est indispensable au développement économique du pays mais malheureusement incitatif à la vitesse des automobilistes.

Ainsi, la piste qui traversait les trois villages d’Azohouè-Aliho est devenue une belle route goudronnée, dénommée « le goudron » par les béninois. De nombreuses motos parcourent cette voie, mais aussi les voitures et les camions qui relient Ouidah à Allada. La loi du plus fort s’exprime sur cette route ; aux motos de se ranger pour ne pas faire face aux véhicules qui dépassent ! Que dire alors du sort des piétons !

Les trois écoles d’Azohouè-Aliho sont au bord de cette route. Des centaines d’écoliers la longent et la traversent plusieurs fois par jour. Et très récemment, un enfant a été renversé !

La signalisation existe sous forme de panneaux triangulaires ou de passages piétons. Mais cela ne ralentit pas les véhicules pour autant et il n’est pas autorisé de créer de ralentisseurs sur la chaussée. C’est pourquoi, pour attirer l’attention des conducteurs, nous avons commandé la réalisation de panneaux mobiles qui peuvent être placés sur la ligne centrale pendant les jours de classe. Des panneaux peints à la main, montés sur un poteau métallique, lui-même soudé sur une ancienne jante de voiture. On y voit l’intelligence pratique des béninois !

Attention enfants
support de poteau

Nous avons remis deux panneaux à chacune des écoles en présence des enfants, des instituteurs, des représentants de parents d’élèves, des chefs de village et du chef d’arrondissement. Chacun a pu ainsi être sensibilisé au bon emploi de ces panneaux.

Sécurité enfants
Sécurité école

Le jour même de la remise, les panneaux ont été placés sur la route. En espérant que plus aucun enfant ne soit victime de la vitesse à Azohouè-Aliho !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *