Ma première mission humanitaire en Afrique au Bénin

De retour de mission humanitaire au Bénin, avec l’ Ong Hamap-Humanitaire et Shammesh, je vais vous faire part de mon expérience, et quelle expérience !

 Un premier contact avec Shammesh rassurant 

Depuis de nombreuses années, je sentais qu’il me manquait quelque chose, j’avais envie d’aider mais ne savais pas comment faire, ni à qui à m’adresser. Au cours du mois de décembre, après les attentats qui ont eu lieu à Paris, cette envie enfouie est remontée à la surface.

Ma décision était prise, je devais trouver une ONG pour réaliser une mission humanitaire en Afrique ! Me voilà donc à la recherche de l’association humanitaire qui saurait me rassurer et m’accueillir. J’ai trouvé le site de l’ ONG Shammesh, grâce à un tweet. Comme quoi, un simple tweet peut changer une vie…

Renaud, Christine et Bernard (cofondateurs de l’ONG Shammesh) m’ont mis en relation très rapidement avec l’association humanitaire HAMAP pour les préparatifs de la mission humanitaire au Bénin. Ils ont su me rassurer, et m’informer sur cette aventure.

  Une mission humaine et humanitaire

Le départ a eu lieu le dimanche 17 avril, notre avion atterrit à 21h00 à Cotonou, je profite du vol pour faire connaissance avec les quatre autres bénévoles.

Renaud et notre chauffeur Christophe nous attendent patiemment à l’aéroport. L’aventure commence.

Les jours suivants, nous rentrons au cœur de la mission humanitaire. J’interviens, avec deux autres bénévoles à l’école Hayakpa pendant les jours de classe. Nos journées sont rythmées de chants, danses, soutiens scolaires, apprentissage du français, et sensibilisation à l’hygiène.

IMG_5504 Mission humanitaire Ecole Hayakpa

Quelle joie de pouvoir partager avec les enfants ces moments et de voir leur sourire sur ces beaux visages. Les enfants et les enseignants étaient ravis de nous recevoir et de partager leurs savoirs.

J’ai partagé des moments privilégiés avec des enfants attachants, curieux, qui ont envie d’apprendre et de s’ouvrir au monde extérieur, et des moments de convivialité avec Renaud, le personnel du centre d’accueil Shammesh et les autres bénévoles.


Une belle leçon de vie

Cette mission humanitaire aura été pour moi une belle leçon de vie, où j’ai pu rencontrer des gens que je n’oublierai jamais. Je ressors changée de ce séjour. La vie me paraît bien différente une fois revenue en France : j’oublie les contrariétés du quotidien et apprends dorénavant à relativiser.

Je ne pense qu’à une chose : repartir en mission humanitaire le plus rapidement possible en Afrique.

Si vous aussi, vous souhaitez participer à une mission humanitaire éducation, découvrez la fiche descriptive de la mission en cliquant ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.