Le bénévolat de Myriam au Bénin

Sensibilisée dans l’aide aux personnes et bénévole dans de petites associations locales, j’avais pour volonté depuis plusieurs années de m’investir dans une mission humanitaire à l’étranger.

Donc quand toutes les conditions furent réunies et les contraintes personnelles et professionnelles gérées, j’ai commencé à approfondir mes recherches afin de trouver « THE » ONG pour laquelle œuvrer. J’ai eu plusieurs contacts jusqu’à SHAMMESH et là, tout s’est passé naturellement et simplement avec Christine qui a été à l’écoute dès le départ et, grâce à qui, j’ai su de suite que ce serait cette association. D’autant plus qu’au vu de mes compétences et expériences, une mission Education m’était la plus appropriée et le Bénin bien qu’inconnu jusqu’alors était parfait pour moi étant passionnée par l’Afrique.

Après plusieurs entretiens téléphoniques et toutes les démarches effectuées, je m’envole à la découverte de ce pays et de ces habitants.

Tout de suite bien reçue par Renaud le fils de Christine qui vit sur place et son épouse qui ont veillé tout au long de ce séjour à notre bien-être.

Le 1er jour nous prenons connaissance de notre planning pour les 15 jours à venir, mais personnellement sur le papier cela ne parlait pas beaucoup. J’avais hâte d’être sur le terrain et au contact de tous les petits qui nous attendaient.

J’ai porté plusieurs casquettes durant cette mission :

-tantôt « super » maitresse : nous avons eu la chance de seconder le directeur de l’école de Tandahota dans sa classe de CM2. Directeur très humain et investi pour faire réussir ses petits malgré ses moyens. Et également auprès des tous petits en classe d’initiation. C’était génial de voir tous ces élèves très disciplinés avec une grande soif d’apprendre.  Et puis la recréation, c’était des moments magiques où l’on prenait le temps de jouer, danser et rigoler.

-tantôt animatrice : à l’orphelinat où nous nous rendions deux fois par semaine pour passer du temps avec les petits, à beaucoup danser et regarder des films dans une pièce que nous transformions en salle de cinéma. De les voir heureux, c’est trop merveilleux.

Nous allions aussi animer des groupes de lecture pour un groupe de jeunes après l’école dans un petit village afin d’aider une « sage » du village qui tenait absolument à ce que ces jeunes évoluent, apprennent et surtout progressent en Français. En effet, elle déplorait le fait que la langue française se perde pour ces jeunes privilégiant leur dialecte local « le fon ».

Un jour par semaine, nous avions la possibilité de prendre du temps et pouvoir découvrir le Bénin. Nous avons visité Ouidah et sa culture Voudoun ainsi que sa route des esclaves. Toute l’histoire prend alors une autre forme. C’est très enrichissant mais également très touchant.

Le 2ème jour, nous partions à la découverte des rois qui se sont succédés dans ce pays, du côté de Abomey.

C’était une expérience intense et tellement magnifique et magique. Ce qui reste gravé sont ces sourires, cette joie de vivre et tous ces câlins partagés.

J’ai reçu énormément durant ces 15 jours qui sont passés beaucoup trop vite, mais surtout de l’amour et de l’affection !

Je remercie infiniment toute l’équipe de m’avoir permis de concrétiser un rêve, de plus dans de superbes conditions : Renaud, Carole, Christine, Brigitte… Et à qui je dis à bientôt…

2 thoughts on “Le bénévolat de Myriam au Bénin”

  1. hetbalanseer dit :

    Merci Auteur par Myriam Z. !! Bises

  2. Jérémy dit :

    Très beau témoignage. J’espère pouvoir partir avec ma conjointe le plus rapidement possible au Bénin et avec cette ONG. C’est un projet qui nous tient à coeur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.