Typhaine, animatrice en mission

J’ai 21 ans, je m’appelle Typhaine. Je suis étudiante et animatrice en centre de loisirs. Après le témoignage d’une amie volontaire, j’ai décidé de partir moi aussi dans cette aventure et je ne regrette en rien ce choix de mission.

Souvent on part avec beaucoup d’idées reçues sur l’Afrique mais, une fois là-bas, elles s’envolent très vite ! C’est la découverte d’une culture et d’une façon de penser bien différente de la nôtre, très enrichissante. Alors voilà, partir dans cette mission, c’est devenir « maîtresse » le temps de deux semaines !

Au début, c’est difficile de se retrouver seule face à 40 enfants qui parlent entre eux dans leur langue maternelle. On aide comme on peut le directeur à enseigner en français à des enfants qui ne demandent qu’à apprendre. Une fois qu’on s’intègre, ce n’est que du bonheur. Le directeur est très impliqué et vous met très vite en confiance.

Typhaine enfants Bénin
Typhaine orphelinat

Certains jours, direction l’orphelinat, et ces moments-là sont très précieux. C’est la rencontre d’enfants extraordinaires qui changeront votre vision de la vie et vous aideront à apprécier les moments les plus simples.

Je pensais pouvoir améliorer une petite partie de leur vie, mais finalement, je rentre en France plus positive que jamais. Le plus dur dans cette mission, c’est de rentrer et quitter tous les sourires et les rires de ces personnes qui ont peu, mais qui vous apportent énormément !

Typhaine mèches africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *