Validation des devis

Après des semaines d’échanges par email avec des entreprises de construction béninoises, il était essentiel de rencontrer les entrepreneurs à qui nous allions confier l’édification du Centre de vie. Le travail en amont nous avait permis de déterminer la configuration des bâtiments à construire, à dresser les plans, à rechercher les entreprises compétentes, à obtenir des devis détaillés.

Munis de ces éléments, lors de nos rencontres avec les entrepreneurs, nous avons pu apprécier leur qualification et leur sérieux. De plus, à cette occasion, de nombreuses questions techniques ont trouvé des réponses : l’échéancier des travaux, le contrôle et la sécurité du chantier, les autorisations administratives, …

Nous avons donc rencontré les entreprises chargées du forage, de la maçonnerie, couverture, plomberie, électricité et menuiserie. Nous avons également observé le dessouchage du terrain en cours et validé le choix de clôture (l’option s’est portée sur une clôture avec des poteaux béton, sachant que les poteaux bois s’abîment très vite à cause des termites et que les poteaux en fer galvanisé sont convoités par les voleurs).

Défrichage en brousse
Défrichage à la main

Nous avons également rencontré un ingénieur agronome qui se chargera des plantations d’arbres et arbustes sur le terrain. Les travaux de plantation devront être effectués au début de la saison des pluies (fin Mai) pour un bon démarrage des jeunes plants. Nous envisageons ainsi de planter une haie de campêchers (arbustes épineux) qui renforcera la clôture contre les intrusions de mammifères et toute une gamme d’arbres fruitiers, d’arbres fertilisants, d’arbres à croissance rapide, … choisis en vertu de leurs qualités nutritives, de leur efficacité pour l’agroforesterie et bien sûr de leur ombrage bienfaisant.

Notre déplacement à Tori-Bossito a également été l’occasion de rencontrer les représentants de la commune. Reçus par Monsieur le Maire, et en présence du Secrétaire Général de la commune et du Chef d’arrondissement d’Azohouè-Aliho, nous avons exposé notre projet d’implantation du Centre de vie et du soutien que nous souhaitions apporter aux villageois en matière d’éducation, de santé et de formation aux techniques agricoles.

Monsieur le Maire nous a accordé toute sa confiance et donné le feu vert pour notre implantation. Le Secrétaire général nous a ensuite fait part de l’absence de structure culturelle sur la commune. Une expérience municipale passée avait révélé un vrai besoin auprès des jeunes mais le manque d’encadrants bénévoles avait conduit à la fermeture de l’organisation. Notre projet de médiathèque est donc le bienvenu.

Le Chef d’arrondissement d’Azohouè-Aliho, Monsieur Houinssou, nous a ensuite fait découvrir son territoire, qui deviendra également le territoire de compétence de l’ONG. Au niveau scolaire, cet arrondissement de 3000 habitants dispose d’une école de 300 enfants, très proche de notre terrain, et d’un collège de 200 jeunes. Il nous a exprimé les gros besoins de ces établissements. Nous lui avons promis de lui fournir très vite des tables et bancs pour le collège, à fabriquer par le menuisier local.

Chef arrondissement Azouhoè-Aliho

Enfin, ce déplacement nous a permis de faire le point sur l’avancement des démarches d’obtention de titre foncier auprès du notaire. Les délais ont été rallongés en raison d’une affaire de succession de nos vendeurs et d’une réorganisation nationale du Département des Domaines.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.