Un mot sur les mots

En tant que passionné de la langue de Molière, j’ai toujours eu envie de découvrir la variété du français parlé en Afrique, avenir de la francophonie.

Je fus à la fois étonné et amusé par les variétés du français béninois. En effet, il est courant d’interpeller quelqu’un du même âge que soi par un « tata » ou un « tonton », un peu comme les Espagnols utilisent « tío » ou « tía » pour dire « mec ». On appellera une personne plus âgée « papa ». Au lieu de nommer une personne par son patronyme, on emploiera plutôt « monsieur + prénom ». Ou, tout simplement, on s’adressera à la personne en la désignant par sa fonction. Par exemple « patron » ou « mécanicien ».

marché dantokpa
les bonnes dames bénin

On ne dit que très rarement « bonjour » au Bénin. Non pas par manque de politesse, mais parce qu’on utilise « bonsoir » dès les douze coups de midi.

On se verra souhaité une « bonne arrivée » à chaque fois qu’on posera le pied à terre, puis une « bonne assise » dès que l’on posera nos fesses sur une chaise. Ceci est une invitation à nous « mettre à l’aise ».

Il est fréquent d’entendre « l’année passée » ou « la semaine passée » alors que chez nous, on entendrait plutôt « l’année dernière » ou « la semaine dernière ». Souvent aussi, l’article est omis devant le nom, comme dans la phrase « on va prendre zem » pour dire « on va prendre un taxi-moto ».

rues de Cotonou

Voici quelques autres expressions béninoises :

  • « Présentement » pour dire « maintenant ».
  • « Dribler » pour dire « escroquer ».
  • « Ça évolue ? » pour dire « ça avance ? »
  • « Gâter » pour dire « gâcher ».
  • « Ou bien ? » pour demander confirmation à son interlocuteur.
  • « Doucement » pour dire de faire attention, s’excuser, ou demander si ça va.
  • « Il y a trois jours » pour dire « il y a longtemps » (calque du fon, la langue nationale).
village de brousse

Et enfin, petit bonus grivois : quand un Béninois dit qu’il va « au bureau », ça peut vouloir dire qu’il va voir sa « secrétaire personnelle », c’est-à-dire sa maîtresse…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.