Les fondations et les murs

Les fondations ont été lancées en même temps pour l’ensemble des bâtiments. Profitant du retard de la saison des pluies, l’entreprise a mis une vingtaine d’ouvriers sur le chantier.

Pour chaque mur extérieur ou intérieur d’un bâtiment, un fossé d’un bon mètre de profondeur est creusé. On y coule du béton et on y plante les fers des poteaux de soutènement et d’angle. Le mur de fondation est ensuite construit en briques pleines et s’élève bien au-dessus du niveau du sol. Le plancher des bâtiments est toujours surélevé pour éviter les entrées d’eau en cas de forte pluie.

Fondations cases africaines
Murs fondations cases

Dans chaque bâtiment, les fondations sont solidement consolidées par un chaînage bas. Il s’agit de poser un ferraillage qui court sur le haut du mur, puis de le noyer dans du béton. Le banchage est fabriqué avec les moyens du bord !

Chainage fondations

Une fois les fondations terminées, l’intérieur de la construction est comblé de terre et l’élévation des murs en briques de terre peut commencer.

Le choix de la brique de terre a été déterminé en fonction de deux éléments : extraction du matériau sur le terrain et meilleure isolation thermique.

On peut noter la technique de pose des briques : horizontalement pour les murs droits et verticalement pour les murs arrondis.

Elévation des murs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.