La vie en brousse est simple

Jeudi 19 novembre, nous décidons tous les trois de rester en brousse, au calme dans le domaine.

Je fais la connaissance du gardien, des paysans, agronomes, menuisiers, jardiniers, carreleur et autres bien-pensants travaillant au service de Renaud et Carole. Ce sont des rencontres des plus élémentaires qui forgeront au fil de ma mission une cohérence évidente.

Menuisier
Jardinier

Cela fait quatre jours que je vis une nouvelle vie parmi ces hommes et femmes. Au début, vivre dans ce milieu vous déconcerte, où une espère d’empathie apparaît envers eux, mais au final je me demande si ce ne sont pas nous, les civilisés du monde moderne qui sommes à plaindre. Ici la vie est simple, sans surprise, ordinaire, essentielle où le travail est rude mais où fusent les rires et la vérité.

Cet après-midi là, je me lance dans les croquis du mobilier et de l’aménagement de la paillotte. Mon style de dessin évolue, mon trait devient élémentaire, comme si mon travail revenait vers une sobriété enfantine. Rien n’est complexe, aucune fioriture. Je prends les mesures exactes afin d’être le plus juste possible pour l’entrepreneur qui réalisera mes idées.

Croquis bar paillote
Croquis salon paillote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.