Une mission de reconnaissance

Pendant 10 jours, le centre Shammesh-Aliho a accueilli 4 personnes en mission de reconnaissance, dans la perspective de mettre au point des missions humanitaires santé et éducation.

Ces personnes représentaient l’ONG française HAMAP Humanitaire. Lors de ce séjour, elles ont pu découvrir le centre Shammesh-Aliho et faire de nombreuses rencontres.

Les prochaines missions santé interviendront dans des villages en collaboration avec les centres de santé locaux. C’est pourquoi, il était nécessaire au préalable de rencontrer les diverses autorités autorisant des médecins français à pratiquer la médecine au Bénin. C’est ainsi que l’équipe a été reçue par le ministre de la Santé du Bénin, les maires des villages concernés et même un roi local. Notre équipe a également été accueillie par le médecin qui souhaite collaborer avec nos missions humanitaires au dispensaire de Tori-Bossito. Les besoins sont énormes.

Il était également nécessaire d’ouvrir un compte auprès d’un grossiste en produits pharmaceutiques afin de constituer un stock de médicaments utiles à l’intervention des missions santé. Le compte a été ouvert auprès de Caritas.

Côté éducation, l’équipe a été accueillie à l’école et au collège d’Azohouè-Aliho. Il leur a été exposé les moyens mis à disposition des bénévoles et les missions qu’ils pourront accomplir auprès des enseignants, ou encore dans un cadre péri-scolaire, notamment pendant la pause du midi ou en aide aux devoirs.

Ecole Azohouè Aliho

Enfin, deux établissements privés ont été visités : l’orphelinat de la Fontaine Divine et le centre Vidjingni qui accueille des enfants polyhandicapés.

Le rythme assidu de cette mission humanitaire a tout de même laissé le temps pour quelques moments de détente et de visites touristiques à Ouidah et Abomey, l’ancienne capitale du pays.

Pétanque en Afrique
Détente au centre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.