Les forêts sacrées au Bénin

Au Bénin, les forêts sont doublement sacrées. Primo, elles abritent des fétiches et des rituels vaudous. Deuxio, suite à la déforestation des zones subtropicales, elles constituent des reliques de la forêt primaire.

Autrefois, cette terre était recouverte de grandes forêts avec une flore et une faune très riches, réservoirs de biodiversité. Mais les hommes ont progressivement détruit la végétation en consommant le bois. De nos jours, c’est la croissance démographique du Sud Bénin qui condamne les forêts au profit de l’urbanisation et de l’agriculture. Les forêts ne sont plus que des îlots de quelques hectares.

foret-sacree
arbre-foret-sacree

Les cultes traditionnels jouent un rôle important dans la conservation des forêts. Les populations respectent les sites consacrés au culte de nombreuses divinités. Certains arbres fétiches sont vénérés et les forêts regorgent de plantes médicinales. Certaines forêts sacrées ne sont accessibles qu’aux initiés et d’autres abritent la tombe de vénérables ancêtres.

Certaines forêts sacrées sont mises en valeur avec le développement du tourisme. C’est notamment le cas de la forêt de Kpassé à côté de Ouidah qui ouvre une partie de son espace au public. On y découvre de nombreuses statues de divinités et des arbres magnifiques.

divinite-fa-foret-sacree
divinite-foret-sacree

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.