Les deux missions de Madel – la découverte du Bénin

Depuis une dizaine d’années, mon besoin de partir en mission humanitaire grandissait. Malheureusement, aucune organisation ne me correspondait … jusqu’à ce mois de Septembre 2018 où j’ai découvert l’organisation Shammesh sur Internet … et là, le coup de cœur opéra ; je voulais partir avec une ONG familiale, à taille humaine, j’avais trouvé mon ONG où j’allais pouvoir donner de ma personne !

Ma première mission éducation eut lieu en Mars 2019.

Arrivée à Tori-Bossito au centre Shammesh, j’ai découvert un havre de paix, un écrin de verdure africaine où se mêlent sérénité, apaisement et joie de vivre avec les éclats de rire de bébé Lise (la fille de Carole et Renaud).

Durant ces deux semaines, j’ai côtoyé l’orphelinat Exodus House et deux écoles (Kpodjava et Attogon). L’amour que j’ai donné à tous ces enfants, ils me l’ont rendu au centuple. Ils ont les yeux qui brillent d’amour, ils sont toujours heureux, ils ont la joie de vivre. Ils nous donnent une très grande leçon de vie.

A l’école, avec les cinq autres bénévoles, nous avons pu mettre en place différentes techniques d’apprentissage par le jeu, le chant ou la méthode Montessori. Quant à l’orphelinat, différents ateliers ont été mis en place à chacun de nos passages : lecture, coloriage, scoubidous, jeux de société, danse, football, séance cinéma.

Durant le séjour, les dimanches étaient consacrés au tourisme avec la visite de la ville de Ouidah et la forêt de Lokoli avec son village typique.

Tous ces moments d’échange et de partage, je les ai vécus grâce à deux personnes que sont Renaud et Carole, les « pièces maîtresses » de cette ONG. Ils ont un cœur aussi grand que l’Afrique. Ils sont humains, humbles, gentils, bienveillants et les mots me manquent tellement ce sont deux êtres exceptionnels.

Carole s’occupe de nos repas et, à tous ceux qui pensent que l’on revient amaigri d’une mission, Carole s’efforce à ce que nous mangions plus qu’à notre faim et c’est un vrai cordon bleu ! Quant à Renaud, il est la bonté incarnée, il s’investit à 3000 % dans cette action humanitaire, il trouve des solutions à tous les problèmes.

A la fin de cette mission, je savais que je reviendrais à Tori-Bossito au centre Shammesh, tout correspondait à mon attente de bénévole !

Lire la suite : Les deux missions de Madel – le retour au Bénin


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.