Six étudiantes en stage humanitaire : un moment de partage

Eva, Maëlan, Emma, Salomé, Anaïs et Océane sommes six étudiantes à l’Université Catholique de l’Ouest Bretagne Sud située à Arradon. Dans le cadre de notre troisième année de Licence Sciences de l’Education, nous avons fait le choix de réaliser un stage humanitaire au Bénin.

Après avoir été conseillées par d’anciennes étudiantes, nous sommes parties pour un mois, en novembre, auprès de l’association Shammesh.

Les écoles

En adéquation avec notre projet professionnel qui est de devenir Professeures des Ecoles, nous avons eu l’opportunité d’intervenir dans deux écoles privées d’Allada : Kpodjava et Attogon. Nous étions réparties en deux groupes de 3 accompagnés de deux autres bénévoles ; Madel et Julie ; qui nous ont aidé à prendre nos marques plus rapidement suite à leur première expérience. Après deux semaines passées dans l’une des écoles, nous avons permuté, cela nous a permis de voir deux fonctionnements différents et d’élargir notre vision quant aux méthodes d’enseignement propres à chaque enseignant.

Pendant notre séjour, nous avons pris en charge les classes de CE2 et CM1 de chacune des écoles. Pour que cela se passe au mieux, nous étions en relation avec les enseignants référents pour accompagner et proposer notre aide aux élèves. Nous avons pu partager nos méthodes pédagogiques françaises avec les professeurs. Les enfants avaient une telle envie d’apprendre et de participer aux diverses activités que nous avons pu proposer. Ce fut alors des moments de partage enrichissants aussi bien pour nous que pour les enfants et les enseignants. Les deux écoles avec le directeur Monsieur Didier nous ont très bien accueillies ce qui nous a permis de passer d’agréables moments en leur compagnie.

L’orphelinat

Chaque mercredi et chaque samedi du mois de novembre, nous avons été rencontrer les jeunes de l’orphelinat Exodus House pour partager des moments à leurs côtés autour de quelques activités : sport avec initiation au Twirling par Eva, activités manuelles, lectures et tablettes numériques.

Pour notre dernière visite à l’orphelinat, nous sommes arrivées en aventurières pour lancer une bataille d’eau mémorable. Pendant notre séjour, l’association Shammesh a installé un réseau d’eau et nous avons participé à la sensibilisation et à l’installation des lavabos. Lors d’une après-midi, nous avons distribué une partie des dons recueillis en France pour le plus grand bonheur des enfants et adolescents. Nous avons également eu l’occasion d’assister à une messe dominicale et ce fut une grande découverte de voir l’énergie positive qui émanait ainsi que l’ambiance joviale qui y régnait. Après tous ces moments partagés, nous nous sommes attachées à eux, et pour les remercier nous avons développé nos talents en danse pour leur présenter une chorégraphie le dernier jour.

L’association

Dès notre arrivée à Cotonou, nous nous sommes senties très en sécurité auprès de Renaud et cela a perduré tout au long du séjour avec les personnes qui nous ont entourées. Au centre, nous nous sentions à l’aise avec le luxe des cases, la délicieuse cuisine franco-béninoise de Carole qui a pris soin de s’adapter à nos goûts et qui a toujours cherché à nous satisfaire avec une grande diversité de plats.

Nous avons beaucoup apprécié l’entente entre toutes les personnes du centre et nous avons particulièrement créé des liens d’amitié avec le groupe de bénévoles

Nous avons aimé passer des soirées ensemble à danser, à discuter et jouer sous la paillote avec notre super narrateur du Loup-garou, Renaud. Nous le remercions pour avoir été notre guide tout au long de ce mois de novembre et nous avoir permis d’en apprendre beaucoup sur ce beau pays qu’est le Bénin. Les visites culturelles et touristiques hebdomadaires ont contribué à la découverte du sud du Bénin et de sa diversité de paysages tout en mêlant une action humanitaire avec la distribution de fournitures dans les villages.

Le petit de mot de la fin

Nous avons toutes passé un incroyable séjour et une expérience inoubliable que nous n’oublierons jamais. Nous tenons à remercier Renaud, Carole, Christine, Lise ainsi que toute l’équipe Shammesh.

Les Yovos


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.