Une mission santé pour les villageois

Ce mois de Mai, une équipe de 11 personnes, dont 2 médecins béninois, est intervenue en mission santé dans plusieurs villages ruraux de Tori-Bossito et de Sédjè-Dénou. Elle était attendue car la demande de soins est bien réelle.

En effet, les premiers jours de la mission, il pleuvait, et cette pluie est vraiment précieuse pour les paysans qui travaillent aux champs ! Mais malgré cela, les villageois étaient présents aux rendez-vous qui avaient été organisés dans leur village pour les consultations médicales.

L’équipe s’est très vite organisée autour des médecins et chacun a occupé tour à tour les différents postes de travail, l’accueil, les soins et la pharmacie. L’équipe était accompagnée de traducteurs du village. Grâce à leur expérience, les bénévoles ont fait preuve d’une grande efficacité. Ainsi, durant la mission, 801 patients, dont plus de la moitié d’enfants, ont été consultés et 17265 médicaments ont été distribués.

Avant l’arrivée des bénévoles, le stock de médicaments avait été constitué auprès de fournisseurs de Cotonou afin de soigner les pathologies les plus fréquentes. Durant cette mission santé, le paludisme a représenté à lui seul près de 20% des pathologies. Les principaux autres problèmes détectés concernaient le système respiratoire (13%), la dermatologie (11%) et la rhumatologie (10%).

La mission est également intervenue à l’orphelinat Exodus House. A l’occasion d’une visite une semaine plus tard, il a pu être constaté que les enfants avaient pris rigoureusement leur traitement ce qui avait amélioré leur état de santé, plus particulièrement les cas de toux et de paludisme rencontrés.

Des cas de gale avaient été également constatés par l’équipe santé. L’orphelinat a respecté les recommandations de la mission en lavant rigoureusement les vêtements avec l’eau de javel et du savon dans une eau bouillie. Les chambres et les nattes avaient été lavées dans les mêmes conditions. Enfin, après la douche du soir, les enfants infectés prenaient de l’Ascabiol pour éradiquer le parasite.

Les retours transmis par les villageois sont tout aussi positifs. Ce constat est très encourageant et nous remercions sincèrement chaque bénévole d’avoir participé à cette mission santé et d’y avoir mis son énergie pour aider cette population dans le besoin.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *